La gestion des émotions est un facteur de réussite, aussi bien dans sa vie privée que dans sa vie professionnelle. Or, il n’est pas toujours facile d’analyser son ressenti. En effet, nous sommes soumis à un flot d’informations continues. Dans l’entreprise, le dirigeant et les collaborateurs sont sans cesse sollicités et interrompus dans leur travail…Une formation en gestion du stress et des émotions va être l’occasion de prendre du recul et d’avoir des clés pour développer ses compétences en gestion émotionnelle, une compétence transverse recherchée dans le milieu du travail.

Gestion emotion sagittarius
Gestion emotion


Gestion des émotions et gestion de soi : de quoi s'agit-il ?

Une émotion est une réaction émotive passagère à la suite d’un événement déclencheur. L’intensité de l’émotion est plus ou moins forte. La gestion émotionnelle consiste à comprendre les émotions, à les analyser et à les réguler. Il s’agit de ses propres émotions mais également de celles de ses proches, de ses collaborateurs, de ses clients…

La distinction émotions primaires - émotions secondaires

Les émotions primaires apparaissent spontanément vis-à-vis d’une situation. Cependant, ces émotions ne sont pas toujours reconnues ou/et pas toujours faciles à exprimer. Une émotion secondaire, une émotion réactionnelle à l’émotion primaire, peut alors apparaître. Ainsi, dans la vie courante et particulièrement dans le milieu du travail, les émotions de la vulnérabilité, comme la tristesse ou la peur, s’expriment souvent par de la colère.

Quelles sont les émotions fondamentales ?

Paul Ekman, un psychologue, a distingué 6 émotions primaires :

  • La joie fait suite à la satisfaction d’un désir, à la réussite d’un projet. Elle augmente la confiance en soi, la motivation ainsi que la bonne humeur ;
  • La tristesse est liée à un sentiment d’impuissance, à une perte. Elle entraîne une baisse de motivation et d’énergie ;
  • La peur est une émotion d’anticipation. Elle est négative, lorsqu’il s’agit d’une peur bloquante. Mais elle peut également être positive, lorsqu’elle nous prévient d’un danger. Elle nous pousse alors à agir ;
  • La colère est une réaction de protection. Elle peut faire suite à une atteinte physique ou psychologique. Elle peut également être la conséquence d’une frustration ou d’un sentiment d’injustice ;
  • Le dégoût est une aversion vis-à-vis d’une personne ou d’une chose perçue comme nuisible ;
  • La surprise fait suite à un évènement inattendu. Elle est généralement très brève et peut se transformer en une autre émotion ;

L’importance d’apprendre à gérer ses émotions

L’impact de nos émotions

La gestion du stress et des émotions est indispensable pour conserver la maîtrise de sa vie privée et professionnelle. En effet, nos émotions affectent notre jugement et nos capacités cognitives, c’est-à-dire les capacités de notre cerveau à être en interaction avec l’environnement. Un bon fonctionnement cognitif offre la possibilité d’apprendre, de comprendre, de raisonner, d’interagir en société, etc.

Se laisser submerger par nos émotions (négatives ou positives) va nous amener à prendre des décisions irrationnelles.

Atteindre l’interactivité

Grâce à la gestion émotionnelle et au développement de l’intelligence émotionnelle, il va être possible de comprendre et de composer avec ses émotions mais également celles de son entourage..

L’objectif n’est nullement de nier les émotions, puisqu’elles sont utiles. D’ailleurs, l’absence de ressenti, le plus bas niveau sur l’échelle de conscience émotionnelle pousse à l’inaction. Cette échelle émotionnelle a été pensée par le psychologue Claude Steiner et comprend plusieurs niveaux :

Impact feelings sagittarius

Suivre une formation à la gestion des émotions

Comment gérer ses émotions ?

La première étape pour apprendre à gérer ses ressentis est de savoir accueillir son émotion (ou celles de l’autre). Il va falloir ensuite questionner cette émotion pour savoir s’il s’agit d’une émotion primaire ou d’une émotion secondaire et ainsi remonter jusqu’à la cause profonde. Il va être ainsi plus facile d’accepter l’émotion, de comprendre qu’elle a un sens, un message à faire passer. Une fois cette compréhension et cette acceptation effectuées, il est plus facile d’agir afin de revenir à un état plus rationnel.

charge mentale travail

Pourquoi suivre une formation en gestion des émotions ?

L’intelligence émotionnelle peut se développer grâce à des formations en gestion des émotions. En effet, de telles formations vont donner des outils aux dirigeants de sociétés, aux managers, aux commerciaux, etc. Il s’agit, par exemple, de la communication assertive. Une telle communication permet de s’affirmer dans les échanges et de s’adapter à la situation tout en laissant une place à l’autre. Le communicant pratiquant l’assertivité fait des demandes claires, dans le respect et l’intérêt de chacun.

Une formation en gestion des conflits, quant à elle, va apprendre au gestionnaire d’une équipe à gérer les émotions et à prendre du recul, afin de résoudre les désaccords de manière constructive.

La gestion des émotions est bénéfique pour la personne suivant la formation mais également pour l’entreprise. En effet, les décisions vont être prises de manière plus rationnelle et le climat va prendre un aspect collaboratif plus serein.

Vous êtes intéressé ?

Contactez-nous !

    En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient utilisées, exploitées, traitées pour permettre de me recontacter, pour m’envoyer la newsletter, dans le cadre de la relation commerciale qui découle de cette demande d’information et conformément à la Politique de protection des données.